Suivre @aeecl   
    English     Français     Gasy

Qui sommes-nous ?

Eulemur macaco flavifronsL’Association Européenne pour l’Étude et la Conservation des Lémuriens (AEECL) est un consortium de jardins zoologiques et d’universités européennes, qui joignent leurs forces pour la conservation et les projets de recherche pour les espèces de lémuriens les plus gravement en danger de Madagascar.
Cette organisation non gouvernementale a été fondée par les Jardins Zoologiques de Mulhouse, Cologne et Saarbrücken et l’université de Strasbourg et est basée à Mulhouse en France. Aujourd’hui l ‘AEECL est constituée de membres venants de toute l’Europe.

LepilemurDepuis un certain nombre d’années, l’une des priorités de l’AEECL a été de travailler sur la création d’une réserve pour le lémur noir aux yeux turquoise (Eulemur macaco flavifrons), une des rares espèces de lémurs à Madagascar. Le nouveau parc national de Sahamalaza a été officiellement inauguré en juillet 2007. Ce charmant lémur, avec ses yeux bleus, est aussi le logo du consortium. Les zoos membres ont, de plus, initié un programme d’élevage en captivité des makis aux yeux turquoise (Eulemur macaco flavifrons) ainsi que des makis couronnés (Eulemur coronatus) et des makis à ventre roux (Eulemur rubriventer) dans le cadre du travail de l’Association Européenne des Zoos et Aquariums (EAZA).

Que faisons-nous ?

Eulemur macaco flavifrons Une espèce vedette aux yeux bleus
Le Sclater ou lémur noir aux yeux turquoises (Eulemur macaco flavifrons) est, en plus des hommes, la seule espèce de primate qui, comme l’indique son nom, a les yeux turquoises. Cet animal est exclusivement présent dans la péninsule de Sahamalaza, une région très isolée du Nord-Ouest de Madagascar. En apprendre plus...

La région de Sahamalaza a été un centre d’attention pour l’AEECL pour des intérêts scientifiques et de conservation depuis 1988. Le lémur noir à yeux turquoises, endémique dans cette partie de Madagascar, a été sélectionné comme l’espèce phare pour tous les efforts de conservation concernant cette région. Depuis de nombreuses années, l’AEECL, avec les autorités de protection des régions malgaches (ANGAP), a travaillé pour l’implantation d’une aire protégée nationale dans la péninsule de Sahamalaza. Notre premier objectif a été atteint en 2001, quand l’UNESCO a déclaré Sahamalaza comme réserve de biosphère. Cette région a été finalement déclarée comme un parc national en juin 2007.


Programme de recherche
Les chercheurs de l'AEECLL’AEECL a établi une station de recherche et de conservation dans la forêt d’Ankarafa. Elle est probablement l’habitat le plus grand restant pour les makis à yeux turquoises. Cette station sert de base de recherche sur les mesures de conservation et l’écologie des lémurs de Sahamalaza. Les chercheurs, financés par l’AEECL, ont travaillé sur la taxonomie générale du lémur comme le lémur de bambou (Hapalemur), le lémur sportif (Lepilemur) et le Sifaka (Propithecus) et ils tentent de comprendre leur systématique en utilisant des méthodes cytogénétiques. En apprendre plus...

La Participation de la CommunautéLe programme de gestion des ressources naturelles communautaires
À Sahamalaza, nous tentons d’aider les populations locales en sauvant leur héritage naturel à travers de programmes de développement et de conservation. Ceci inclus une aide pour la culture, la reforestation, la protection et le contrôle des incendies, les écoles et les provisions d'eau potable. En apprendre plus...

Conservation dans les Zoos : Programme Européen des Espèces en Danger (EEP)
Zoo de MulhouseLes zoos membres ont, en outre, initié des programmes d’élevage en captivité pour les makis à yeux turquoises, aussi bien que pour les makis couronnés (Eulemur coronatus) et les makis à ventre roux (Eulemur rubriventer) dans le cadre du travail de l’EAZA. Ces programmes ont pour but d’établir un auto entretien de ces populations captives. Celles-ci servent de populations modèles afin de mieux comprendre leur biologie en vue d’une future réintroduction dans la nature. En apprendre plus...